Charles BILY - Intervenant et formateur en cerf volant - Vol libre - Atelier enfant | St BrieucVille - Bretagne |

>> Accueil > Cerfs-Volants

Depuis des siècles, il fait partie de notre histoire, il passe dans les courants, les cultures et ne connaît pas de frontières. Pour le bonheur d'un envol ou pour la recherche scientifique, de la Chine Impériale à la conquête de l'espace, le cerf-volant adapte ses formes et ses structures.

Futile le cerf-volant ? Peut-être.

Le cerf-volant est avant tout un objet multiforme et multi-usage qui s'adapte aux plaisirs et aux ambitions de ceux qui l'adoptent. Du losange de papier et de bambou aux ailes de traction, chacun peut à sa manière le faire évoluer. Le cerf-volant est le prétexte à toutes les créations, il est un support privilégié pour les apprentissages. Par un détour ludique, il permet d'aborder les connaissances de bases en géométrie, calcul et mathématiques mais aussi en histoire des peuples et en langues vivantes. Avec ses impératifs de fonctionnement (en fin de compte il doit voler!), le cerf-volant impose à l'intervenant des règles d'organisation très strictes.


Construstruction de cerfs-volants

La construction de cerfs-volants met en jeu des notions de géométrie et de calcul adaptables aux différents cycles de l'enseignement. Leur décoration, c'est bien sûr l'occasion de travailler le dessin, la couleur et le rapport de l'esthétique à l'espace. L'envol des cerfs-volants, c'est le domaine des phénomènes naturels et de la compréhension du vent, de sa force et de sa direction. Parce qu'il est multiforme, le cerf-volant se prête à toutes les envies et colle aux capacités et aux difficultés des jeunes. C'est un objet intermédiaire qui se prête à toutes les activités de groupe, de loisirs sportifs et de détente (la famille peut se retrouver et partager la même activité), mais c'est aussi un support de création artistique.


Les étapes de travail individuelles et collectives et la forte motivation que provoque l'achèvement du projet (l'envol du cerf-volant), imposent des règles d'organisation que même des personnes qui ont habituellement des difficultés à se concentrer sur une activité acceptent de respecter. Le cerf-volant c'est l'équilibre d'un ensemble : il vole grâce au juste assemblage de ses composants, mais aussi parce que le cerf-voliste sait maîtriser ses gestes et ses émotions, et parce qu'en étant relié à un fil on l'est aussi au projet des autres.

Le cerf-volant c'est en fin de compte une certaine façon d'être avec les autres.






En Allemagne, on dit que l'automne, c'est la saison des cerfs-volants. Probablement parce qu'il y a beaucoup de vent en automne. C'est un divertissement très poétique. En allemand, les cerfs-volants s'appellent 'Drachen', des dragons.

Et en fait, ce losange qu'on fait monter dans le ciel, c'est une tête de dragon stylisée, réduite à ses contours géométriques. Mais ce mot français, cerf-volant, d'où vient-il? : des cerfs qui volent? Étrange.

Les dragons

Tournons-nous d'abord vers les dragons. Dans la mythologie européenne, ce sont des animaux cruels, un genre de dinosaure qui crache du feu par son épouvantable gueule et qui enlève les princesses. Cela n'a rien à voir avec le ballet gracieux des cerfs-volants. Les 'dragons', en français, c'étaient aussi les soldats de la cavalerie. En Allemand, on les appelait 'Dragoner', un mot venu du français. Pourquoi ce nom? Car des dragons étaient dessinés sur leurs étendards, probablement pour faire peur aux ennemis. Dans nos deux langues, on appelle d'ailleurs dragons ou Drachen“ des personnes désagréables et intraitables, une maîtresse d'école trop sévère, ou bien une concierge acariâtre. Un vrai dragon!


Les cerfs-volants

Bon, revenons aux cerfs-volants, cette coutume nous vient de l'Orient. Là, on les fait monter dans le ciel pour marquer les jours de fête, le nouvel an, les anniversaires, le début du printemps... Ces cerfs-volants sont souvent de grandes constructions en papier, composés de plusieurs parties qui forment un grand corps volant. Et en fait, dans la mythologie asiatique, le dragon n'est pas seulement un être démoniaque qu'il faut combattre. Non, dans ces cultures, le dragon est aussi un symbole de sagesse et un porte-bonheur. Dans l'art asiatique, on le représente même souvent avec un large sourire!


Mais tout cela ne nous explique toujours pas l'origine du mot français 'cerf-volant'. Aucune mythologie ne parle d'un cerf qui volerait. Et il n'a rien à voir non plus avec les rennes volants du père noël américain. Non, dans la mythologie européenne, les dragons avaient souvent un corps de serpent ailé, or il existe un ancien mot latin pour désigner le serpent, c'est le mot 'serps'. Probablement l'a-t-on prononcé 'cerf' puis écrit aussi 'cerf' comme le cerf, l'animal qui porte des bois. Ainsi, ce ne sont pas des cerfs qui volent, mai bel et bien des dragons !

(Texte : Hinrich Schmidt-Henkel)








 Charles Bily, Directeur technique école française de cerfs-volants à Saint-Brieuc N° d'agrément FFVL13916.

Président de la Commission Formation cerf-volant FFVL,Stages formation construction & stages formation pilotage

Formation techniques de pilotage/fabrication des cerfs-volants - Vente de kits cerfs-volants - Cerfs-volants en tyvek

6, Rue Quinquaine 22000 Saint Brieuc (Paimpol - Perros Guirec - Saint Malo - Côte d'armor - Bretagne) - Tel : 06 75 92 96 30

FORMATEUR CERF-VOLANT

& INTERVENANT ARTS PLASTIQUES ET CERFS-VOLANTS


CHARLES BILY,

. Cerf-voliste depuis 1986 et moniteur fédéral depuis 2004

. Formateur à la Fédération Française de Vol Libre pour

  les diplômes d'initiateur et moniteur cerf-volant

. Président de la Commission Formation cerf-volant FFVL

. Directeur technique d'une EFCV à Saint-Brieuc

  (école française de cerf-volant)

N°d'agrément FFVL13916

Charles BILY

6, RUE QUINQUAINE - 22000 SAINT BRIEUC


Email : cbily@free.fr

Tél. : 06 75 92 96 30


 
Service proposé par Solaris @Proximité